Quels sont les avantages d'un test d'auto-immunité hautement spécifique ?

Les résultats de tests hautement spécifiques sont plus utiles pour les cliniciens en raison de la plus grande valeur prédictive positive.

Exemple : maladie cœliaque

La maladie cœliaque est caractérisée par une intolérance à vie au gluten que l'on trouve dans le blé, le seigle et l'orge. La prévalence globale de la maladie cœliaque dans l'ensemble de la population est d'environ 1 %. De nombreux patients demeurent néanmoins non diagnostiqués car environ 2/3 des patients ne développent aucun symptôme gastro-intestinal caractéristique de la maladie. On parle alors de maladie cœliaque silencieuse ou latente.

Contrairement aux autres maladies auto-immunes, la maladie cœliaque a l'avantage de posséder des marqueurs sérologiques extrêmement sensibles et spécifiques. Un simple test sanguin suffit pratiquement pour confirmer ou exclure la possibilité d'une maladie cœliaque avec une certitude proche de 100 %. Un résultat de test de dépistage positif conduit généralement à une biopsie de confirmation. Cette méthode de diagnostic invasive est désagréable, potentiellement douloureuse et coûteuse. Les biopsies doivent être évitées autant que possible, en particulier chez les enfants, à moins qu'elles ne soient absolument nécessaires.

C'est pourquoi une spécificité élevée des tests de dépistage est particulièrement importante pour la maladie cœliaque. La prévalence de la maladie cœliaque étant limitée à seulement 1 % dans une population de dépistage, la plupart des cas suspectés ne sont en réalité pas atteints de la maladie cœliaque. Autrement dit, une baisse de spécificité, même mineure, aura pour effet d'augmenter considérablement les biopsies intestinales inutiles.

Exemple : 1 000 écoliers sont soumis à un dépistage basé sur un test sérologique de la maladie cœliaque, le test anti-transglutaminase tissulaire (tTG). Un test anti-tTG avec une spécificité de 97 % détecte 3 %, soit 30 cas de faux positifs. Avec une spécificité de 99,4 % relevée pour le test anti-tTG Celikey de Phadia (maintenant Thermo Fisher Scientific), le nombre de faux positifs est ramené à 6. Une baisse de spécificité de 2,4 % entraîne 5 fois plus de biopsies chez des enfants ne souffrant pas de la maladie cœliaque, la plupart pouvant être évitées en utilisant simplement un dosage de spécificité supérieure.

Tous les tests d'auto-immunité de Phadia, maintenant Thermo Fisher Scientific, sont conçus pour une spécificité optimale et sont donc d'une plus grande aide pour le clinicien dans l'établissement de son diagnostic.