Diabète sucré

Le diabète sucré est subdivisé en deux catégories : le diabète sucré insulinodépendant ou diabète de type I et le diabète non insulinodépendant ou diabète de type II.

Le premier est une maladie auto-immune, dans laquelle la destruction des cellules bêta produisant l'insuline des îlots pancréatiques de Langerhans entraîne une insuffisance en insuline.

Dans le diabète sucré de type II en revanche, ce sont les organes cibles qui résistent aux effets de l'insuline. Observée de façon pratiquement systématique chez des individus âgés de moins de 30 ans, cette maladie se déclare en général entre 10 et 14 ans. Elle concerne plus particulièrement les individus de type caucasien et a une prévalence d'environ 0,25 % aussi bien aux États-Unis qu'en Europe (d'autres statistiques donnent 0,2 %). L'incidence de cette affection a légèrement augmenté au cours des 50 dernières années.