Connectivite mixte (ou syndrome de Sharp)

La connectivite mixte est un syndrome combinant les caractéristiques de la sclérodermie, de la polyarthrite rhumatoïde, du lupus érythémateux disséminé et de la polymyosite-dermatomyosite.

La maladie se manifeste par de l'arthrite, le phénomène de Raynaud, une sclérodermie des doigts, une faiblesse et une raideur musculaires, une maladie interstitielle du poumon et une éruption cutanée ressemblant à une dermatomyosite ou un lupus érythémateux disséminé.

Ces patients ont un titre élevé en anticorps anti-U1 snRNP. Le développement d'une maladie rénale est inhabituel chez ces patients. La maladie semble répondre à des doses modérées de corticostéroïdes.