ImmunoCAP ECP

La quantification de la protéine cationique de l'éosinophile avec ImmunoCAP ECP permet d'évaluer correctement les patients asthmatiques. Vous pourrez en savoir plus sur la valeur clinique, sur les valeurs de test attendues et sur le principe de test ImmunoCAP ECP.

ImmunoCAP ECP mesure la concentration de la protéine cationique de l'éosinophile (ECP) dans le sérum. Les éosinophiles sont les cellules responsables de l'inflammation associée à l'asthme. Lorsque les éosinophiles des voies respiratoires sont activés, ils subissent une dégranulation entraînant un endommagement épithélial des voies respiratoires. Cela peut conduire à une inflammation chronique des voies respiratoires.

Valeur clinique

Les patients asthmatiques touchés par une inflammation éosinophile ont des niveaux élevés d'ECP dans le sérum et dans d'autres fluides organiques tels que le fluide broncho-alvéolaire et les crachats (induits). Un niveau élevé d'ECP dans le sérum indique une inflammation, qui représente un facteur de risque pour les patients asthmatiques.

La thérapie de l'asthme consiste à supprimer les inflammations chroniques et persistantes des voies respiratoires. La mesure de l'ECP dans un échantillon de sérum est un moyen objectif et direct d'estimer la gravité de l'inflammation des voies respiratoires et de suivre l'évolution de la maladie.

Les mesures d'ECP dans le sérum peuvent être utilisées :

  • Pour la surveillance de l'inflammation dans le cas de l'asthme
  • Pour orienter le traitement de l'asthme à base de corticostéroïdes
  • Pour détecter des patients non observant

Valeurs de test attendues

Les valeurs normales chez l'adulte présentent une moyenne géométrique de 5,5 µg/l et un 95ème centile de 13,3 µg/l. Les valeurs supérieures à 15 µg/l sont à considérer comme élevées. Néanmoins, les patients devraient s'autocontrôler pendant le suivi du traitement. 

Prélèvement et préparation des échantillons

Les paramètres tels que les tubes de prélèvement, le temps et la température de coagulation doivent être standardisés, car ils affectent la concentration d’ECP libérée dans les échantillons sériques. La coagulation constitue la première incubation au cours de la manipulation, durant laquelle l’ECP mesurée doit être relarguée de façon reproductible par les éosinophiles activés lors de l’inflammation.

  1. Prélevez du sang par ponction veineuse à l'aide des tubes de sérum gel Terumo Venosafe. Il est important que le tube soit totalement rempli. Contactez Phadia AB dans le cas où un autre tube que le tube de prélèvement de sérum serait utilisé.
  2. Après le prélèvement, agitez doucement le tube en le retournant plusieurs fois. Vous ne devez ni secouer ni remuer le tube.
  3. Faites libérer l’ECP en laissant coaguler pendant 60 à 120 minutes à température ambiante (entre 20 °C et 24 ℃). La température ne doit pas varier de plus de ± 1 °C entre les différents prélèvements pour donner des résultats comparables.
  4. Centrifugez à 1000-1300 G pendant 10 minutes à température ambiante.
  5. Décantez le sérum dans un autre tube.
  6. Les échantillons sériques peuvent être conservés à température ambiante pour l’expédition uniquement. Sinon, ils doivent être conservés entre 2 et 8 °C s'ils sont dosés dans les cinq jours ou à -20 °C s'ils sont dosés ultérieurement.

Attention !  Le plasma et le sérum hémolysé ne peuvent pas être utilisés pour ce test.

Remarque importante

Comme dans tous les tests diagnostiques, un diagnostic clinique définitif ne doit pas s'appuyer uniquement sur les résultats d'une seule méthode de test. Le médecin devrait établir son diagnostic après avoir évalué tous les résultats cliniques et de laboratoire.